Peter & Kamarad à la Grenze

Il y a quelque temps, on a joué dans une très jolie salle à Strasbourg, La Grenze. Un lieu avec des gens gentils et souvent tatoués. Une grande partie du pouvoir d’achat de ces personnes semblait partir dans les comptes en banque de Meteor et de Doc Martens.

Nous avons eu la chance et l’honneur de faire la fermeture de saison en ouverture d’un groupe Suisse de grosse qualité, Peter Kernel. On avait déjà joué pour l’ouverture de la salle il y a un lustre avec les grands de Frustration.

Pour Peter Kernel, c’était sold out, plus de place, plein à craquer. Et pour ça, on remercie les organisateurs de la Grenze et plus particulièrement Julie. Merci de nous inviter et de nous donner l’opportunité de jouer devant des gens.

Crédits photos : Sam Stroesser

Release Party – Votez Kamarad

J’ai l’impression que nous disons souvent merci, et parfois on se demande si c’est assez. Évidemment ce sont nos 5 gueules sur les bières, mais pour lancer ce genre de projet et pour organiser ce genre d’évènement, il y a littéralement des dizaines de personnes qui nous ont soutenu, aidé, accompagné, alors on a beaucoup de merci à donner.

Merci aux bénévoles de Hiéro qui ont assuré pendant la soirée, à Thierry qui tient la cuisine, à Mathieu Bachmann et à Margaux Frey qui ont donné de leur temps !

Merci à Philippe et à l’équipe du Grillen pour l’accueil. Bravo et merci à David Hild d’avoir régi ! Merci à Judd d’avoir montré ses belles fesses avant d’aller jouer à Strasbourg. Un grand merci à Philou pour les lights, elles étaient extraordinaires.

Merci aux équipes de Hiéro Colmar et Francky qui se cassent le cul à organiser des concerts et des évènements Rock’n’roll toute l’année. Sortez voir des concerts bordel !

Merci à Jocelyn de nous avoir nourri et d’avoir organisé l’accueil des artistes.

Merci aux artistes qui nous ont accompagné, Nina Campani, Poltergeist et Taoh. On a réussi à rassembler des gens qu’on aime et qu’on admire, et c’était cool.

Merci à Ines d’avoir tenu le merch d’une main de maître.

Merci à Jean-Yves Framont d’avoir brassé une magnifique bière.

Merci à Das Ganz, notre graphiste pour les étiquettes incroyables.

Merci à Benoit pour les photos et à Pierre Qui Tourne pour les vidéos. Merci à Syd pour le booking.

En gros, merci à tous les gens qui sont venus, à tous les amoureux du rock’n’roll. Après ces longues soirées de solitude, ça faisait beaucoup de bien de revoir des sourires, des gens qui bondissent, des jets de bière et plusieurs Guillaume Neff.

Vidéo

Ep « Piss Drunk Songs » !

Et si on mettait nos gueules sur des bouteilles de bières ?

Un projet qui est né dans la période sombre. Nos caisses étant vides, il était impossible pour nous de financer le pressage d’un vinyle. Nous avons dû innover. Quand on n’a pas d’argent, on a des idées !

Nous avons créé le premier Ep de Punk en forme de canette de bière, en partenariat avec la Brasserie de Framont, Jean-Yves le Brasseur explique ici, son processus de création.

Le concept est simple : Notre Ep est une canette de bière et il suffit de scanner le QR code de l’étiquette de la bouteille pour télécharger les 6 nouvelles chansons de Kamarad enregistrées au KR Noyz Studio par Maxime Kolb. Il existe 5 étiquettes différentes réalisées par la graphiste Punk Das Ganz (à découvrir absolument).

La bière a terminé sa fermentation en écoutant uniquement du punk (Les Clash notamment).

En gros, si la bière ne plait pas, il reste la musique, si la musique ne plaît pas, il te reste la bière.

Disponible chez tous les bons disquaires et chez tous les bons bistrotiers.

Brewery Live Session

Comment sonne un EP dans une brasserie ?

Une session live, entièrement filmée dans le grenier d’une brasserie artisanale. Dans la chaleur, la poussière et les effluves d’IPA sont nés des vinyles, des CDs et même des cassettes, rembobinées avec amour au crayon.

Réalisation : David Meyer
Production : Remi Gettliffe

Pochette-Brewery Session_Kamarad-FRONT.jpg